Bienvenue au département de biologie moléculaire

News

Next Seminar
Today, 17:15
Room A150 (Sciences II)
Titia de Lange
(Rockfeller University)
How telomeres solve the chromosome end protection problem
Papier du mois
Du laboratoire de
D. SHORE
Two distinct promoter architectures centered on dynamic nucleosomes control ribosomal protein gene transcription.
Knight B, Kubik S, Ghosh B, Bruzzone MJ, Geertz M, Martin V, Dénervaud N, Jacquet P, Ozkan B, Rougemont J, Maerkl SJ, Naef F, Shore D
Genes Dev
Aug 1;28(15):1695-709
[ Lire le résumé ]
Précédent Papier du mois
Du laboratoire de
S. THORE
A critical switch in the enzymatic properties of the Cid1 protein deciphered from its product-bound crystal structure.
Munoz-Tello P, Gabus C, Thore S
Nucleic Acids Res
Mar;42(5):3372-80
[ Lire le résumé ]

fields illustration

Notre Département fait partie de la Faculté des sciences de l' Université de Genève. C'est un des plus anciens départements de biologie moléculaire du monde, dans lequel ont été découverts les enzymes de restrictions (voir Historique).

Les activités de recherche du Département de biologie moléculaire comprennent plusieurs domaines importants de la biologie moléculaire et cellulaire, tels que les mécanismes moléculaires de l'horloge circadienne chez les mammifères, la fonction des télomères et leur rôle dans la répression des gènes dans la levure, les mécanismes suppresseurs de tumeur et de réponse lors de lésions de l'ADN et/ou de stress lors de la réplication de l'ADN, les voies de signalisation contrôlant la croissance cellulaire, la structure moléculaire d'enzymes impliquées dans la maturation des ARNs, régulation de la structure de la chromatine, l'organisation des chromosomes, la signalisation lumineuse déclenchée par les photorécepteurs chez les plantes supérieures et l'assemblage et la dynamique de l'appareil photosynthétique chez les Chlamydomonas. L’un des atouts majeurs du Département est de regrouper un champ d’intérêts très étendu; il en résulte souvent des interactions fertiles entre les membres des différentes unités de recherche. Cette stratégie a porté ses fruits : preuve en est les prix divers attribués à différents membres du Département:

En plus de ces distinctions, trois membres du corps professoral sont bénéficiaires d'un subside du Conseil européen de la recherche (ERC). Deux d'entre eux sont des Advanced Grants et le troisième est un Consolidator Grant.

Notre université est régulièrement classée parmi les meilleures universités européennes selon différents classements. Selon celui de l'Université de Leiden , par exemple, l'Université de Genève est en 14 ème position.

Le département est très fier de son programme d’enseignement. Les doctorants reçoivent un excellent enseignement théorique et pratique en recherche biomédicale et ont régulièrement l’opportunité de présenter leur travaux lors de séminaires hebdomadaires (voir le programme de doctorat).